LES ARTICLES DE PRESSE 2001
Voir les articles des autres années : 2001 / 2002 / 2003 / 2004
La presse de Gray du 08 mars 2001

Pas de Boucles sans bénévoles

"Ils nous rendent énormément service et quand eux ils peuvent prendre du plaisir alors...", explique André Antoine à propos des bénévoles. Sans eux, ils sont 180 environ, il ne serait pas possible de remettre chaque année sur les rails une si lourde machine ! Heureusement les organisateurs des Boucles de la Saône sont forts de l'expérience des années passées. L'organisation est bien rôdée !

En ce moment le comié d'organisation rassemble ses troupes. Par exemple, la signalisation du parcours nécessite la présence de 65 bénévoles. Essentiel pour le bon déroulement de la course et la sécurité. Le 18 mars, il faudra par exemple 25 personnes pour assurer l'enregistrement des inscriptions pour les courses de jeunes. Des bénévoles, il en faut aussi pour saisir informatiquement le millier de noms des inscrits qui affluent chaque année! Chaque année, ils sont fidèles au rendez-vous. Et c'est là la plus belle récompense des organisateurs. C'est ce qui en fait l'une des courses les plus sympathiques comme le confirme l'assiduité des coureurs qui reviennent chaque année. La chaleur de l'organisation, l'envoi des voeux à chaque nouvelle année : autant de petites attentions qui réjouissent les coureurs. "On ne fait pas ça que pour atteindre", poursuit Antoine André. "C'est notre salaire, notre remerciement !"

Si vous voulez découvrir l'ambiance exceptionnelle qui règne le jour des boucles, il est encore temps de vous inscrire. Amateurs ou sportifs, les Boucles sont avant tout le rendez-vous de tous, celui aussi de la bonne humeur et de la fête.

 

L'Est Républicain du 07 mars 2001

Les "Boucles" jour J-11

Devenues seconde course de Franche-Comté, les XVIe Boucles de la Saône réinvestiront le secteur graylois le 18 mars. L'heure des inscriptions arrive.

Forte de son succès, la grande course des "Boucle de la Saône", qui draine chaque année un bon millier de coureurs sur Gray et les environs, bénéficie d'un certain nombre d'énergies.

Comme l'aide du GAHS (Club d'athlétisme de Haute-Saône), celle des nombreux sponsors de la cité grayloise et sa région, l'appui logistique des communes traversées et le grand savoir-faire des organisateurs qui, au fil du temps, ont su peaufiner l'épreuve dans ses moindres détails. Et qu'ils viennent du cru ou d'ailleurs, qu'ils soient des pros du marathon, ou de simples débutants, pratiquement tous reviennent pour courir ces "Boucles".

Fête du sport et du printemps, les "Boucles" de cette XVIe édition devraient afficher encore un record de participation. Pour l'heure, les inscriptions commencent à arriver chez la marathonienne grayloise Pascal Martin, qui est en charge de cette partie. "Pour l'instant, j'ai 242 incriptions dont 97 pour la course de 10km, et 141 pour celle de 20kms. Par rapport à l'an passé, on en a 12 de plus", confie Pascale. Sachant par expérience que les coureurs attendent la dernière minute pour s'inscrire, la joggeuse se dit sereine rappelant à tous ceux qui s'apprêtent à le faire de ne pas omettre de joindre une photocopie du certificat médical ou de la licence sportive datant de moins d'un an au bulletin d'inscription. "Les inscriptions doivent être faites avant le 16 mars et uniquement par correspondance ou sur notre site internet", explique-t-elle.

Trois phases

A ses côtés, Jean-Luc Roux, autre bénévole de l'association, va lui prendre en charge la saisie et le traitement de chaque bulletin que lui remet Pascale. Ce prof d'informatique au Lycée Cournot, qui a créer le programme info des "Boucles" avec l'aide de Laurent Stocker, un ancien élève, a trois phases à traiter.

"Il y a l'avnt course, la course et l'après course. Pour la 1ère partie, je travaille en famille. Claude Mondésir, mon beau-père, me donne un sacré coup de main, et puis le jour J, il faut sortir des classement qu'il faut ensuite transférer à la Presse". Ici, on ne compte pas les heures, seule la passion l'emporte et le fameux jour J ces derniers seront rejoints par 200 bénévoles. Pour l'instant, la seule crainte des organisateurs concerne la météo. Le temps étant déterminant pour ce genre d'épreuve qui comporte cinq courses de jeunes et deux courses de 10kms et 20kms classantes et qualifiantes aux championnats de France.

Fabienne HENRY

 

La presse de Gray du 18 janvier 2001

Les Boucles de la Saône :
le secret d'une réussite

L'équipe des bénévoles s'est à nouveau attelée à la tâche : la seizième édition des Boucles aura lieu le dimanche 18 mars.

"Maintenant. on ne se pose même plus la question de savoir s'il faut recommencer ou pas", explique André Antoine. La réussite et l'augmentation incessante du nombre de participants ne peuvent qu'inciter ce groupe d'amis et de bénévoles à recommencer leur entreprise. En 10 ans, le nombre de coureurs a quadruplé. Et aujourd'hui les Boucles de la Saône bénéficient d'une solide réputation. Dans le Bipède, le Gault et Millau des courses, les Boucles arborent fièrement leurs deux bornes.

La clé de ce succès ? Le savoir faire d'une équipe qui connaît parfaitement le monde de la course et donc les attentes des participants. Chacun a un rôle bien défini : inscriptions, informatique, circulation, etc. "Mais on n'en serait pas arrivé là si on n'avait pas eu de soutien. Nous sommes la deuxième course de Franche-Comté en participation" poursuit André Antoine. Partenaires, sponsors répondent à nouveau à l'appel. Certains, très solidaires, sont fidèles au rendez-vous depuis plusieurs années. Et les collectivités locales sont de plus en plus présentes. Et puis derrière le noyau dur qui compte dix personnes, oeuvrent 160 bénévoles.

Deux nouveautés importantes marquent cette nouvelle édition : la création du site internet et le changement de statut du 10 km. Désormais, il sera comme le semi-marathon une épreuve classante et qualifainte pour le champiornat de France. Les deux épreuves sont mesurées selon les normes internationales et reconnues officiellement.

L'an dernier, 1641 coureurs avaient franchi la ligne d'arrivée. Un chiffre qui a démenti les peurs des organisateurs qui craignaient une baisse des effectifs à cause de la nécessité désormais de présenter un certificat médical. Une obligation encore maintenue cette annee.

Les Boucles de la Saône seront comme l'an dernier richement dotées. A chaque coureur sera remis un sac de ravitaillement, un tee-shirt et un cadeau surprise, troisième millénaire oblige! Les femmes se verront offrir une rose.

Cette année, les organisateurs souhaiteraient développer le côté festif de l'événement en invitant tous les villageois, les musiciens, les groupes à participer le 18 mars. L'appel est lancé.

 

L'Est républicain du 16 janvier 2001

Les boucles du 3e millénaire

A deux mois de cet événement sportif et festif qui draine chaque année plus d'un millier de marathoniens les organisateurs peaufinent l'épreuve.

Pour cette première édition du 3e millénaire des " Boucles dela Saône " qui se déroulera le dimanche 18mars 2001, les organisateurs sont sereins. Il faut dire que l'événement qui se déroule chaque année à quelques jours de la date officielle du printemps et qui draine son bon millier de coureurs à pied, s'est fait une solide réputation. Ce succès qui n'est pas le fait du hasard, mais de la conjonction d'un certain nombre d'énergies comme le grand savoir faire de l'equipe-organisatrice, l'appui logistique des communes traversées et le soutien de nombreux acteurs de la vie économique de Gray et de ses environs, s'affirme d'année en année.

Forts d'une expérience du terrain à l'image de la marathonienne grayloise, Pascale Martin et d'autres compétiteurs chevronnés, cette épreuve organisée par des coureurs, pour des correurs, ne laisse rien au hasard et le noyau dur de l'équipe organisatrice, composé d'une dizaine de bénévoles, n'a de cesse de peaufiner le trajet. "Après chaque marathon nous faisons une enquête auprès des coureurs et d'après leurs remarques nous affinons tel ou tel point", confiait André Antoine président du comité organisateur.

Le travail acharné des bénévoles (160 le jour J) et l'esprit général de grande réjouissance qui émane de ces boucles, a acquit au fil du temps, ses lettres de noblesse et ce n'est toujours pas un hasard si la manifestation figure dans le "Bipède", sorte de Gault et Millau des courses à pied et qu'elle s'y distingue depuis deux ans avec deux bornes, ce qui la hisse au rang prestigieux de seconde course de Franche-Comté.

Sport, fête et générosité

Comme le rappelait André Antoine, le nombre des participants a quadruplé en 10 ans et cette course qui brasse tous les niveaux, toutes les couches sociales et bien sur tous les âges, comptait 1.641 arrivants l'an dernier, dont 358 jeunes le matin. Fête du sport et du printemps, les Boucles de la Saône devraient afficher encore un beau record de participation cette année. En plus des traditionnelles récompenses que chaque participant se voit remettre au terme de sa course (T-shirt, sac de ravi-taillement, une rose pour les dames), il y aura cette année un cadeau surprise " spécial millénaire", plus un diplôme qui sera remis personnellement à chacun.


Autre nouveauté de cette édition, les deux courses classantes et qualifiantes (10 km et 21,1 km) compteront pour le championnat de France. Côté festivités, les organisateurs aimeraient que sur les nombreux lieux de passage de la course il y ait plus de musique. "Tous les joueurs de tam-tam, jumbees et autres... sont les bienvenus". Sachant allier plaisir personnel et générosité, les boucles versent chaque année les bénéfices de la buvette et de la restauration aux " Resto du Coeur graylois" Si d'ores et déjà vous voulez en savoir plus sur cet événement vous pouvez vous connecter sur Intemet http://bouclesdelasaone.free.fr ou téléphoner au 03.84.65.15.27. Attention: toute inscription qui ne sera pas accompagnée d'une photocopie certifiée conforme de la licence sportive ou du certificat médical datant de moins d'un an ne pourra être prise en compte.

Fabienne HENRY